ASSURISSIMO - Votre cabinet de courtage en assurances | 01 40 86 60 30
Blog
Août 30
assurance scolaire

RENTRÉE DES CLASSES | l’assurance scolaire est-elle obligatoire ?

Avec la rentrée des classes, les parents se posent bien logiquement la question de l’assurance scolaire. Comment bien la choisir ? Quelle est la meilleure formule pour son enfant ? Et avant toute chose… est-elle obligatoire ? On fait le point.

L’assurance scolaire… pas obligatoire, mais indispensable !

Au moment de la rentrée des classes, votre enfant doit effectivement être couvert par une assurance scolaire. Si cette dernière n’est pas obligatoire sur le plan légal et n’empêche en rien sa présence en classe (même dans le cadre des cours d’Éducation physique et sportive ou des sorties piscine), elle est tout de même exigée par l’établissement scolaire pour avoir accès à la cantine de l’école ainsi qu’à l’ensemble des activités périscolaires proposées telles que les classes nature, les sorties culturelles ou encore les colonies de vacances.

En effet, l’assurance scolaire protège votre enfant sur deux volets : elle le couvre sur le plan de la responsabilité civile, notamment sur les dommages que votre enfant pourrait éventuellement causer à d’autres élèves, mais également sur la partie « garantie individuelle accident » qui prend en charge les dommages que votre enfant pourrait à son tour subir.

Et en la matière, nul besoin de vous faire un dessin… avec ces petites boules d’énergie, les petits (ou gros) accidents sont vite arrivés !

assurance-scolaire

L’assurance scolaire : auprès de qui la souscrire ?

Deux options s’offrent  aux parents désireux de couvrir leur enfant par une assurance scolaire. Il y a celle proposée par les associations de parents d’élèves et celle qu’on peut souscrire à titre individuel, auprès de son assureur.

Sachez que si vous avez souscrit à un contrat multirisques habitation, votre enfant est naturellement couvert au titre de la responsabilité civile, notamment pour les dégâts qu’il pourrait causer à un tiers (vitre brisée, bagarre, chute d’un camarade lors d’une bousculade, etc.). Pour autant, cette formule ne prend pas en charge les dommages que l’enfant pourrait subir (comme des blessures, des vols d’objets…). De la même manière, certains contrats complémentaires couvrent les enfants avec des contrats « garanties accidents de la vie » et « individuelle accidents » qui garantissent le versement d’un capital en cas d’invalidité ou de remboursements de soins en complément des organismes sociaux. Attention donc à ne pas « doublonner » vos couvertures et à faire le point sur les conditions de votre contrat avec votre assureur ou bien votre courtier en assurances.

Quelle formule optimale pour votre enfant ?

Pour être serein dans le cadre de cette rentrée des classes, la formule assurance « scolaire + trajets + extrascolaire » couvre l’enfant à l’école, sur son trajet entre la maison et l’école (attention, les transports scolaires sont pour leur part assurés par l’assurance du transporteur), et également lors des activités périscolaires comme des sorties culturelles, des vacances à l’étranger, des classes nature, etc. Ces formules optimales sont évidemment plus onéreuses (comptez en moyenne 40 euros à l’année). D’autres formules complémentaires peuvent être ajoutées pour assurer l’enfant dans son quotidien, notamment si ce dernier fait de la musique (vol ou casse d’instruments…) ou du sport à haut niveau. Pour être sûr de faire le bon choix, renseignez-vous auprès de votre courtier en assurances !

assurance-scolaire

 

 

Leave a reply