ASSURISSIMO - Votre cabinet de courtage en assurances | 01 40 86 60 30
Blog
Mai 06

Les assureurs et les courtiers font face, ensemble, à la crise

Frédéric Philippe est Inspecteur Commercial Courtage chez Thélem Assurances depuis 2009. Pendant cette période inédite de confinement, il nous livre son regard sur les interrogations des assurés et sur l’évolution du métier de courtier. Rencontre.

Pendant cette période de confinement, quelles sont les préoccupations majeures des assurés ?

Pour les chefs d’entreprise, c’est essentiellement la couverture de la perte d’exploitation liée à l’épidémie. Chez la plupart des assureurs, c’est malheureusement un risque exclu. Les particuliers nous demandent, quant à eux, de baisser principalement les garanties de leur assurance automobile et donc les cotisations. Des compagnies ont ainsi parfois accordé des remises à leurs assurés mais plus généralement proposé des reports de prélèvement des cotisations.

Concernant plus précisément l’assurance automobile, qu’en est-il donc ?

Nombre de nos Clients n’utilisent plus leur véhicule. Mais les risques de sinistre existent bel et bien ! Grande distribution, soignants, industrie : de nombreux actifs poursuivent leurs activités et prennent donc leur véhicule. Il n’est pas rare que nous ayons à traiter des litiges et des accidents avec des voitures… pourtant immobilisées et en stationnement. Si vous avez souscrit une garantie dommage tout accident, vous serez couverts dans ce cas de figure sans impact sur votre bonus, si le tiers est connu, vous n’aurez pas de franchise applicable. Si vous êtes assuré au tiers, vous devrez compter sur la bienveillance du responsable de l’accident, avec votre véhicule en stationnement, pour établir un constat.

Thélem assurances travaille avec de nombreux courtiers. quelle est la conséquence de la crise sur leur activité ?

Le courtier est un intermédiaire qui répond au besoin spécifique du Client. Il a une vision très précise du profil de l’assuré et il détermine les compagnies à même de répondre à ce besoin. Nous, Assureur, devons donc être en phase avec ses valeurs et créer un vrai partenariat avec lui. Le courtier est au plus près de l’assuré et il lui propose plusieurs offres. En période de confinement, son activité est ralentie mais le courtier reste proche des assurés. La reprise sera bien sûr difficile car le contact humain est primordial entre le courtier et l’assuré. Toutefois, les agences et les bureaux s’organisent pour recevoir les assurés en toute sécurité ! La souscription en ligne ne correspond pas aux besoins de tous les clients. Notre rôle d’assureur sera donc de mettre à disposition des courtiers les services, outils et formations pour assurer leur continuité d’activité. Ce n’est qu’avec cet accompagnement et la création de ces liens de proximité que nous sortirons tous ensemble de la crise. Je suis convaincu qu’il y aura toujours une place pour le courtage et l’assurance sur mesure.

 

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *