ASSURISSIMO - Votre cabinet de courtage en assurances | 01 40 86 60 30
Blog
Jan 10
Assurissimo - Psychologue remboursement

Séances chez le psychologue : le remboursement sur le point de changer

La santé mentale des Français est devenue un enjeu majeur de préoccupation. Notamment pour les jeunes enfants. En cause, la pandémie et les mesures sanitaires qu’elle a engendrées. De quoi inciter une partie de la population à consulter psychiatres ou psychologues. Mais une séance chez un “psy” peut coûter cher. Alors, afin d’éviter le renoncement au soin, des mesures ont été prises. Séances chez le psychologue : évolutions des modalités de remboursement, on fait le point.  

Séance chez le psychologue, coût et remboursement actuels 

Tout d’abord, il faut dissocier psychiatre et psychologue. Un psychiatre est médecin. Il est donc habilité à rédiger des feuilles de soin. Son statut permet à ses patients de se faire rembourser leurs consultations qui peut ainsi être prise en charge par l’Assurance Maladie à hauteur de 70 % de la base de remboursement de la Sécurité Sociale. Un psychologue n’est quant à lui, pas médecin. Son diplôme universitaire en psychologie ne lui permet pas, par exemple, de prescrire des médicaments. Ainsi, la règle générale est que la Sécurité Sociale ne rembourse pas les consultations chez un psychologue. C’est donc au patient de régler en totalité ses séances. 

Une consultation chez un psychologue coûte en moyenne 60 euros. Un prix qui varie en fonction de la zone géographique mais aussi du praticien. En effet, le psychologue est libre de fixer lui-même ses tarifs. Il peut également laisser son patient décider d’un prix raisonnable. Il en est de même pour la durée de ses séances.  

Il existe tout de même un moyen pour se voir rembourser ses séances à l’heure actuelle. 

  • Respecter le parcours de soins coordonnées ; 
  • Consulter un psychologue exerçant au sein d’un hôpital ou d’un centre médico-psychologique (CMP). 

Cette solution est généralement peu appropriée pour les personnes en situation de souffrance psychologique. Les délais pour obtenir un rendez-vous peuvent facilement excéder 5 mois.

Des modalités de remboursement sur le point d’évoluer  

La crise sanitaire a mis la santé mentale des Français à mal. Stress, troubles anxieux, crise d’angoisse, épisodes dépressifs, troubles du sommeil, décrochement scolaire, lien social ténu… Les raisons pour consulter un expert de la psyché ont augmenté depuis un an et demi. Les élus se sont emparés du sujet. En 2021, plusieurs dispositifs ont été mis en place pour soulager les populations les plus fragiles. Parmi elles, les plus jeunes. À l’image de PsyEnfantAdo pour les enfants de 3 à 17 ans résidant en France. Après consultations d’un médecin généraliste, enfants et ados peuvent ainsi bénéficier d’un forfait de psychothérapie assuré par des psychologues partenaires du dispositif, et sans aucune avance de frais.  

Mais le vrai changement en matière de remboursement de séances chez le psychologue s’opérera véritablement au printemps 2022. Avec l’application du dispositif MonPsySanté, les enfants, dès 3 ans, les adolescents ainsi que les adultes pourront profiter de 8 séances plafonnées chez un psychologue libéral remboursées par l’Assurance Maladie et votre mutuelle. En revanche, ces séances seront plafonnées à 40 euros et 30 euros pour la première séance (bilan psychologique).  

Ces séances, certes limitées, seront renouvelables tous les ans. Notez tout de même que cela ne concerne pas tous les psychologues. Seuls les psychologues partenaires, c’est-à-dire volontaires et sélectionnés par le Gouvernement, seront impliqués. Il faudra également au préalable consulter son médecin pour une orientation.   

Mis en place et effectif au printemps 2022, ce dispositif est bel et bien déjà en route. Les psychologues sont pour le moment en train de candidater au dispositif via une démarche dématérialisée. Affaire à suivre… 

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.