ASSURISSIMO - Votre cabinet de courtage en assurances | 01 40 86 60 30
Blog
Juin 05
perte d'autonomie dépendance

DEPENDANCE l Les Français souhaitent (majoritairement) l’aide de l’État

Comment les Français envisagent-ils la perte de leur autonomie et sa prise en charge ? Face à la dépendance, souhaitent-ils l’aide de l’Etat ? C’est à cette question qu’ont répondu 3000 personnes pour le Baromètre d’opinion de la DREES en 2018. Les résultats viennent d’être publiés sur le site du Ministère de la Santé et des Solidarités. Découvrez les conclusions de ce sondage inédit !

Les Français souhaitent une aide de l’État pour la dépendance

Est-ce au gouvernement français de prendre en charge financièrement les personnes âgées en perte d’autonomie ? Oui, selon deux tiers des Français interrogés sur un panel de 3 000 personnes. Ces derniers estiment que c’est aux pouvoirs publics de prendre en charge cette dépendance. Ainsi, si ce chiffre reste relativement fidèle aux conclusions des dernières enquêtes menées depuis 2014, il semblerait que ce soient les catégories socio-professionnelles les plus modestes qui le pense.

En revanche, les sondés aux revenus plus conséquents estiment pour leur part que c’est aux personnes âgées elles-mêmes de pouvoir assumer leur perte d’autonomie. En effet, elles mettent en avant la possibilité de prendre en charge leur dépendance en souscrivant à des contrats d’assurance privée. Ou encore à utiliser leur épargne. D’ailleurs, ces derniers se disent davantage prêts à épargner en prévision d’une éventuelle perte d’autonomie.

dépendance perte d'autonomie aide de l'état

Quid de la prise en charge universelle ?

Bien que la majorité des sondés considèrent que c’est aux pouvoirs publics de payer pour cette dépendance, ils sont mitigés concernant l’aide universelle. En effet, seuls trois Français sur dix souhaitent que cette aide financière soit universelle. Par ailleurs, sept Français sur dix souhaitent qu’elle soit uniquement réservée aux personnes âgées disposant de faibles revenus.

La considération des aidants en question…

Le Baromètre indique également que huit aidants d’une personne âgée sur dix estiment ne pas se sentir suffisamment aidés et considérés. Ils remettent en question le soutien financier mais aussi moral des pouvoirs publics dans leur rôle d’accompagnants. Par ailleurs, moins d’un Français sur cinq déclare vouloir placer son proche en perte d’autonomie dans une institution spécialisée. Et trois sur cinq indiquent qu’ils préféreraient s’en occuper directement chez eux.

A lire également 

Prévoyance : comment souscrire à une assurance dépendance individuelle ? 

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *